Session Orale O12

  • Titre : Réseaux et télécommunications 2
  • Président : Rachid Elazzouzi
  • Date : Mercredi 18/11 de 13h40 à 15h25

Article 782

  • Titre : Contrôle d'Admission du Trafic Non Temps Réel dans le réseau multiservices IEEE802.16e
  • Khalil Ibrahimi (LIA (Laboratoire d'Informatique d'Avignon))
  • Mohamed Baslam (LIMIARF, Maroc)
  • Sihame Elhammani (LIMIARF, Maroc)
  • Résumé : Nous développons dans ce papier un nouveau algorithme d'allocation de ressources pour les appels non temps réel (NRT). Cet algorithme du contrôle d'admission, garantit à tous les appels non temps réel dans le système un débit binaire minimum quant la charge du système augmente. La durée moyenne des appels non temps réel dépend de la quantité moyenne à transmettre et du débit demandé. L'algorithme prend en considération la mobilité intra cellulaire des utilisateurs. Nous modélisons le système IEEE802.16e par une chaîne de Markov à temps continu (Continuous Time Markov Chain, CTMC), et fournissons quelques performances du système qui nous intéresses, telles que le débit total du système et le temps de séjour total des appels en cours.
  • Voir l'article entier

Article 1022

  • Titre : Slotted Aloha à Première Transmission Différée : Une Nouvelle Solution pour Supporter les Applications Sensibles au Délai
  • Essaid Sabir (LIA, Université d'Avignon)
  • Mohammed Raiss (LIMIARF, Rabat, Maroc)
  • Mohamed Elkamili (LISQ, Fès, Maroc)
  • Résumé : Nous considérons le lien montant d'un réseau cellulaire, tel que l'UMTS, où $m$ mobiles transmettent à la station de base sur un canal commun via le protocole slotted aloha. Pour réduire le taux de collision, en particulier à moyen et fort trafic, nous proposons une nouvelle variante que nous appelons aloha différé et qui se base sur l'idée suivante : Contrairement au protocole standard où un nouveau paquet est immédiatement transmis, nous considérons que chaque nouveau paquet est transmis avec une probabilité $p_a$. Nous avons construit un modèle Markovien basé sur le processus du nombre de paquets en attente. Puis, nous avons calculé le débit ainsi que le délai moyens et les avons utilisé comme des objectifs à optimiser par les mobiles. Ensuite, nous avons étudié l'impact des différentes variables de décision sur le débit et le délai, ainsi que la stabilité de notre nouveau protocole. Des conclusions ont été tirées à partir des exemples numériques montrant ainsi l'efficacité de notre solution ainsi que son intérêt pour supporter les applications interactives et temps-réel sur cette famille de protocoles.
  • Voir l'article entier

Article 1152

  • Titre : Modem bi-mode CPL/RF pour réseau embarqué dans les véhicules automobiles
  • Philippe Tanguy (IETR)
  • Fabienne Nouvel (IETR)
  • Résumé : Le marché de l'automobile se tourne de plus en plus vers des solutions électroniques pour la sécurité, pour remplacer les fonctions mécaniques, pour le multimédia, etc. Ces nouvelles fonctionnalités ont cependant besoin de communiquer entre elles. Ainsi les réseaux de communications intra-véhicule sont de plus en plus nombreux au sein d'un véhicule comme le CAN ou le FlexRay (10 Mbps). Toutefois, de nouveaux bus de communication sont nécessaires pour à la fois réduire le nombre de câbles (e.g. certaines voitures peuvent avoir jusqu'à 3 km de câbles pesant alors environ 50 kg) et augmenter les débits. Notre étude porte sur la démonstration de la faisabilité de nouveaux bus de communication utilisant un médium de communication Radio Fréquence (RF) et Courant Porteur en Ligne (CPL). Aucun nouveau câble n'est ajouté et les standards utilisés en Indoor comme le WiFi et l'HomePlug Av (courant porteur en ligne) permettent d'envisager des débits élevés. Des mesures de débit effectuées au sein d'une Peugeot 407 SW démontrent la faisabilité de ces solutions. En ce qui concerne le CPL, nous avons adapté des modems du commerce utilisés en Indoor pour les coupler au réseau électrique de la voiture. Nos premières expérimentations nous ont permis d'avoir des débits supérieurs à 10 Mbps (voiture éteinte). Des mesures de débit pour une communication WiFi (norme IEEE 802.11g) ont aussi été faites et nous avons constaté un débit moyen de 11 Mbps (voiture éteinte ou en mouvement). Remarquons enfin que ces débits mesurés sont supérieurs à ceux du FlexRay.
  • Voir l'article entier

Article 1362

  • Titre : Patterns architecturaux pour la conception de solutions IPTV
  • Feru Vincent (Orange Labs)
  • Alex Menai (Orange Labs)
  • Gaël Fromentoux (Orange Labs)
  • Yves Le Traon (Telecom Bretagne)
  • Résumé : L'objectif de ce papier est de présenter l'intérêt des patterns comme outil de conception d'architectures télécoms convergentes (fixe-mobile). L'approche par les patterns, telle que nous la concevons, est issue des travaux de Christopher Alexander [2,3] où chaque pattern est un élément de conception identifié, réutilisable, qui apporte une solution simple et éprouvée à un problème récurrent. Ce papier s'intéresse particulièrement au chantier de la commande des services de contenus (IPTV) accessibles sur accès fixes et mobiles. La commande est l'ensemble des processus permettant les interactions clients-fournisseurs mais aussi de contrôler le support procuré par des réseaux de transport (e.g. IP, Accès mobile, xDSL) afin d'acheminer et de délivrer les services. La démarche pour obtenir un pattern générique applicable aux cas fixe et mobile y est présentée ainsi que des perspectives d'amélioration de l'exploitation des patterns par leur association à des critères métier objectifs.
  • Voir l'article entier