Session Orale O2

  • Titre : Génie logiciel
  • Président : Michel Benoit
  • Date : Lundi 16/11 de 13h30 à 15h15

Article 792

  • Titre : Modelisations de l'analyse par David Lewin du Klavierstuck III
  • Yun-Kang Ahn (IRCAM)
  • Carlos Agon (IRCAM)
  • Moreno Andreatta (IRCAM)
  • Résumé : Le Klavierstuck III de Stockhausen est une piece ayant fait l'objet de nombreuses analyses musicales. Parmi celles-ci, l'analyse de Lewin consiste a creer une segmentation qui couvre la partition a l'aide de groupes lies les uns avec les autres a l'aide de transformations inherentes a la Set Theory. Cette theorie musicale se focalise sur les hauteurs et les relations entre elles. Plus precisement, cette analyse s'attache a montrer que la structure de la piece repose sur l'ensemble de 5 notes (pentacorde) initial a partir duquel toute la piece est generee. Une premiere etape consiste a chercher des segments qui pourront etre utilises par la suite, puis il s'agit ensuite de modeliser la segmentation selon deux criteres : la progression, c'est-a-dire un parcours du pentacorde au sein de la piece, et la couverture qui represente la portion de partition comprise dans la segmentation. Notre approche vise une segmentation qui s'oriente soit vers la progressin du parcours musical, soit la couverture maximale.Les resultats seront compares a l'analyse de Lewin en vue de la valider et de l'etendre.
  • Voir l'article entier

Article 682

  • Titre : Expérimentation d’un modèle abstrait de syntaxe abstraite
  • Fabien Cadoret (Université de Bretagne Occidentale - LISyC)
  • Mickaël Kerboeuf (Université de Bretagne Occidentale - LISyC)
  • Résumé : Dans le contexte de l’ingénierie dirigée par les modèles, un DSL est un langage dédié à l’expression et à la manipulation de données spécifiques à un certain domaine. Pour qu’un DSL soit exploitable, il doit être accompagné d’outils d’analyse et de transformation. Ces outils ne sont pas tous spécifiquement liés au DSL. Par exemple, les outils d’optimisation fondés sur l’analyse du flot de contrôle ne sont pas liés à un quelconque domaine et devraient donc pouvoir être appliqués à plusieurs DSL. Or, dans un développement dirigé par la syntaxe, ces outils sont difficiles à réutiliser car trop intimement liés au DSL pour lequel ils ont été conçus. Dans le but de favoriser la réutilisation, nous proposons une démarche qui consiste à créer en premier lieu un modèle abstrait des données requises par les outils partagés. Les DSL ciblés sont ensuite dérivés de ce modèle abstrait. Ils sont ainsi par construction compatibles avec les outils correspondants. Nous expérimentons le bénéfice de cette démarche sur deux DSL de domaines et de syntaxes très différents.
  • Voir l'article entier

Article 882

  • Titre : SPEM4MDE : un métamodèle basé sur SPEM 2 pour la spécification des procédés MDE
  • Samba Diaw (Laboratoire IRIT)
  • Rédouane Lbath (Laboratoire IRIT)
  • Bernard Coulette (Laboratoire IRIT)
  • Résumé : L’approche MDA (Model Driven Architecture) place les modèles au coeur du processus de développement logiciel. Cependant l’utilisation de MDA requiert la définition d’un procédé logiciel qui doit guider les développeurs dans l’élaboration et la génération des modèles Au moment où des procédés logiciels dirigés par les modèles émergent (MDA, OpenUP for MDD, processus de composition,etc.), nous notons une absence de LDP (Langage de Description de Procédés) permettant la description, la réutilisation et l’évolution de ces procédés Dans ce contexte, nous proposons dans cet article une nouvelle approche pour la spécification des procédés de développement qui prend en compte les notions de base de l’IDM (Ingénierie Dirigée par les Modèles). Cette approche est basée sur un métamodèle générique et flexible dénommé SPEM4MDE qui étend certains concepts de SPEM 2.0 et d’UML 2.0. Il est dédié à la modélisation et à la mise en oeuvre des procédés de développement logiciels dirigés par les modèles.
  • Voir l'article entier

Article 1032

  • Titre : Bornes quasi-certaines sur l'accumulation d'erreurs infimes dans les systèmes hybrides
  • Marc Daumas (ÉLIAUS, Université de Perpignan)
  • Érik Martin-Dorel (Université Montpellier 2 & Université de Perpignan)
  • Annick Truffert (LAMPS, Université de Perpignan)
  • Résumé : Les gros systèmes industriels constituent, soit seuls, soit avec leur environnement, des systèmes hybrides (logiciel, matériel) qui évoluent pendant un grand laps de temps. Les méthodes d'analyse au pire cas aboutissent souvent à la conclusion que ces systèmes ne peuvent que tomber en panne. Il est alors admis que ces systèmes ont une probabilité (de préférence infime) de ne pas fonctionner correctement. Nous présentons ici nos premiers travaux pour fournir une certification par les méthodes formelles de ce type de bon fonctionnement. Ce travail nous a amené à nous pencher sur les développements existants en probabilités et à définir une feuille de route pour de nouveaux développements formels en probabilités et en statistiques. Cette présentation replace les différentes tâches dans l'architecture générale d'une chaîne de certification contenant à la fois des éléments formels et des mesures empiriques d'un code instrumenté.
  • Voir l'article entier

Article 1222

  • Titre : Une approche de description d'Interfaces Homme-Machine multi-niveaux
  • Christian Brel (Laboratoire I3S - CNRS - Université de Nice-Sophia Antipolis)
  • Résumé : Les travaux dans le domaine du génie logiciel tendent à offrir toujours plus de possibilités en terme de réutilisation. Les concepteurs de sites web sont confrontés à cette problématique : construire et faire évoluer les applications web en combinant des services provenant de sources diverses. L’opération de composition des services implique de construire une nouvelle Interface Homme Machine (IHM), c’est-à-dire de nouvelles pages web, afin de permettre l’accès et l’utilisation combinée de ces services distants. Puisque le concepteur d’applications web n’a pas accès aux services eux mêmes mais seulement à leurs IHM, il est alors plus intéressant d’exploiter les principes de composition et de réutilisation directement au niveau des IHM. Nous proposons alors d’utiliser de façon combinée différents travaux autour de la composition menés au sein de la communauté IHM. Cet article présente un formalisme de description des IHM permettant de garantir une composition plus cohérente car recoupant des informations provenant de différents niveaux de conception des IHM.
  • Voir l'article entier