Session Orale O2

  • Titre : Pathologies
  • Président : Gilles Pouchoulin
  • Date : Lundi 16/11 de 15h35 à 17h30

Article 262

  • Titre : Étude descriptive préliminaire de la voix de l'enfant implanté cochléaire à partir des mesures aérodynamiques
  • Harold Andrés Guerrero Lopez (Praxiling UMR 5267 CNRS - Montpellier III)
  • Benoit Amy De La Breteque (CHU Gui de Chauliac, Montpellier)
  • Michel Mondain (CHU Gui de Chauliac, Montpellier)
  • Patrick Serrafero (Ecole Centrale de Lyon)
  • Catherine Trottier (UMR I3M - Université Montpellier II)
  • Melissa Barkat-Defradas (Praxiling UMR 5267 CNRS - Montpellier III)
  • Résumé : The purpose of this study was to describe the voice physiological characteristics of cochlear implanted children by voice aerodynamic measurements. Subjects were 6 girls and 14 boys prelingual or congenital profound deaf children. Voice aerodynamic measurements were obtained from the children by EVA™2 system : estimated subglotic pressure (PSGE), oral airflow mean (DAB), intensity, glottal efficiency, laryngeal efficiency. Although our findings are descriptive and not have been compared to other populations at the present study (such as children with normal hearing and hearing aids), we can assume that cochlear implanted children's voice physiological behavior is similar to the phonatory behavior of children with normal hearing.
  • Voir l'article entier

Article 282

  • Titre : Méthodes objectives issues du traitement automatique de la parole pour la recherche de zones 'déviantes' dans la parole dysarthrique
  • Pierre Clement (Laboratoire Informatique d'Avignon)
  • Corinne Fredouille (Laboratoire Informatique d'Avignon)
  • Résumé : Une déficience ou un dysfonctionnement d’une enzyme présente dans les lysosomes est à l’origine des maladies de surcharge lysosomale (ou maladies lysosomales). Parmi les nombreux symptômes pouvant être liés à ces maladies, les patients peuvent être atteints de dysarthrie. La dysarthrie se définit par un trouble de l’élocution dû à une lésion du système nerveux. A l’heure actuelle, l’évaluation du degré de sévérité de la dysarthrie se fait de façon perceptive par les cliniciens. Bien qu’il existe des critères perceptuels et visuels définis sur lesquels les cliniciens peuvent s’appuyer pour évaluer la dysarthrie, cette évaluation reste très dépendante du clinicien l’effectuant, et revêt par conséquent un caractère très subjectif. Pour cette raison, la mise en place de méthodes plus objectives de l’évaluation de la dysarthrie devient une nécessité. Cette mise en place doit reposer au préalable sur une meilleure connaissance et compréhension des phénomènes acoustico-phonétiques liés à la parole dysarthrique. Cet article décrit les méthodologies objective mise en place afin de rechercher des zones 'déviantes' dans la parole dysarthrique. Cette analyse de la parole dysarthrique sera effectuée grâce à des outils de traitement automatique de la parole.
  • Voir l'article entier

Article 82

  • Titre : La densité des idées : un modèle d’analyse du discours pertinent pour le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer ?
  • Hye Ran Lee (Laboratoire Praxling, UMR5267-CNRS/ Université Montpellier 3)
  • Melissa Barkat-Defradas (Laboratoire Praxling, UMR5267-CNRS/ Université Montpellier 3)
  • Résumé : La dégradation linguistique est un indicateur précoce de la maladie d’Alzheimer (MA). Ainsi, l’étude du langage des patients atteints de MA peut être considérée comme un champ d’investigation prometteur pour l’établissement d’un diagnostic précoce de cette maladie. La présente étude examine les discours oraux de deux groupes : les patients diagnostiqués comme atteints de démence de type Alzheimer (DTA) et des sujets de contrôle. La densité des idées (DI) de chaque transcription a été calculée à l’aide de l’analyse prédicative. Les résultats montrent qu’il y a une différence significative entre ces deux groupes.
  • Voir l'article entier