Session Orale O5

  • Titre : Perception
  • Présidente : Corinne Fredouille
  • Date : Mercredi 18/11 de 13h40 à 15h25

Article 122

  • Titre : Perception de la variation linguistique : étude comparative entre l’aire de Lesbos (Grèce) et celle des « vallées vaudoises » du Piémont occidental (Italie)
  • Silvia Gally (GIPSA-lab UMR 5216, DPC – SLD Université Stendhal - Grenoble 3 )
  • Maria Goudi (GIPSA-lab UMR 5216, DPC – SLD Université Stendhal - Grenoble 3 )
  • Résumé : Dans cet article nous proposons une étude de dialectologie perceptuelle (DP) qui met en parallèle des travaux effectués dans deux aires linguistiques bien distinctes : l’île de Lesbos, en Grèce, et une zone du Piémont occidental, en Italie. Les données traitées dans ces études sont issues d’enquêtes de terrain dans les deux aires respectives.
  • Voir l'article entier

Article 182

  • Titre : HMMs and GMMs based methods in acoustic-to-articulatory speech inversion
  • Atef Ben Youssef (DPC / GIPSA-lab, UMR 5216, Grenoble)
  • Viet-Ahn Tran (DPC / GIPSA-lab, UMR 5216, Grenoble)
  • Pierre Badin (DPC / GIPSA-lab, UMR 5216, Grenoble)
  • Gérard Bailly (DPC / GIPSA-lab, UMR 5216, Grenoble)
  • Résumé : Afin de récupérer les mouvements des articulateurs tels que les lèvres, la mâchoire ou la langue, nous avons développé et comparé deux méthodes d’inversion basées l’une sur les modèles de Markov cachés (HMMs) et l’autre sur les modèles de mélanges de gaussiennes (GMMs). Les mouvements des articulateurs sont représentés par les coordonnées médiosagittale de bobines d’un articulographe électromagnétique (EMA) fixées sur les articulateurs. Dans la première méthode, des HMMs à deux flux, acoustique et articulatoire, sont entrainés à partir des de signaux acoustique et articulatoire synchrones. Le HMM acoustique sert à reconnaitre les phones, ainsi que leurs durées. Ces informations sont ensuite utilisées par le HMM articulatoire pour synthétiser les trajectoires articulatoires. Pour la deuxième méthode, un GMM s’association entre traits acoustique et articulatoire est entrainé sur le même corpus suivant le critère de minumum d’erreur quadratique moyenne (MMSE) à partir des trames acoustiques d’empan temporel plus ou moins grand. Pour un corpus de données EMA mono-locuteur enregistré par un locuteur français, l’erreur RMS de reconstruction sur le corpus de test pour la méthode fondée sur les HMMs se situe entre 1.96 et 2.32 mm, tandis qu’elle se situe entre 2.46 et 2.95 mm pour la méthode basé sur les GMMs.
  • Voir l'article entier

Article 202

  • Titre : Rôle de l’information visuelle dans l’accès au lexique mental
  • Mathilde Fort (Laboratoire de Psychologie et de Neurocognition)
  • Justine Chipot (Laboratoire de Psychologie et de Neurocognition)
  • Sonia Kandel (Laboratoire de Psychologie et de Neurocognition)
  • Christophe Savariaux (GIPSA-Lab)
  • Elsa Spinelli (Laboratoire de Psychologie et de Neurocognition)
  • Résumé : Cette étude vise à déterminer le rôle de l'information visuelle dans l'accès au lexique.Pour cela,nous avons utilisé un paradigme d'amorçage phonologique. Les participants devaient effectuer une tâche de décision lexicale sur une cible présentée en modalité auditive.Cette cible était toujours précédée par une syllabe en amorce: cette dernière pouvait être présentée en modalité audiovisuelle (AV), auditive (A), ou visuelle seule (V). L'analyse des résultats sur les mots cibles indique un effet d'amorçage pour toutes les modalités de présentations de la syllabe. En conséquence, notre étude suggère que l'information visuelle seule permet d'activer les représentations de mots contenues dans le lexique mental.
  • Voir l'article entier

Article 252

  • Titre : Espace perceptuel de similarité : étude sur 17 langues
  • Marie Rimbault Joffard ()
  • Résumé : The goal of the present study was to device a means of representing languages in a perceptual similarity space based on their overall sound structures. In experiment 1, native French listeners performed a free classification task in which they grouped 17 diverse languages based on their overall similarity. A similarity matrix of the grouping patterns was then submitted to clustering and multidimensional scaling analyses. In experiment 2, the same group of French listeners sorted the 17 languages in term of their distance to French. Taken together, the results of the two experiments provide the basis for estimating the distance between a given mother tongue and other languages and for understanding the role of the phonological filter.
  • Voir l'article entier