Session Orale O4

  • Titre : Réseaux et télécommunications 1
  • Président : Yezekael Hayel
  • Date : Lundi 16/11 de 15h35 à 17h30

Article 872

  • Titre : Adaptive resources allocation at the cell border using cooperative technique
  • Abbass Marouni (IETR, INSA de Rennes)
  • Youssef Nasser (IETR, INSA de Rennes)
  • Maryline Hélard (IETR, INSA de Rennes)
  • Haidar El-Mokdad (Université Libanaise, Faculté de génie III)
  • Résumé : Les techniques de communication coopérative ont connu récemment un large intérêt dans la communauté de recherche vu les grands avantages qu’elles pourraient apporter en termes de performance et de débit. Le principe de base des communications coopérative est fondé sur l’utilisation d’un relai entre la source (émetteur) et la destination (récepteur). Dans ce papier, on propose une adaptation de l’allocation des ressources dans les relais afin de profiter au maximum de ces techniques. Plus particulièrement, on est intéressé à la situation des mobiles en bordure de cellule dans un contexte multicellulaire. Dans ce contexte, les mobiles pourraient demander plusieurs types de services avec plusieurs priorités mais avec des conditions difficiles du canal de transmission. En utilisant une allocation adaptative de ressources et une optimisation inter-couche, on démontre qu’on peut assurer les contraintes de priorité et de performance (application temps réel) requises par les mobiles en bordure de cellule.

Article 982

  • Titre : Allocation Dynamique de Ressource dans les Systèmes ULB sous Contrainte de Qualité de Service
  • Elias Najjar (IETR)
  • Ayman Khalil (IETR)
  • Matthieu Crussière (IETR)
  • Jean-Francois Hélard (IETR)
  • Résumé : La technologie Ultra Large Bande (ULB) est utilisée pour les communications sans fil WPAN (Wireless Personal Area Network). Dans cet article, nous proposons deux solutions pour l’allocation dynamique de ressource dans les systèmes ULB à haut débit en assurant la notion de qualité de service (QoS). La première présente un algorithme pour le partage, entre trois utilisateurs, des 3 sous-bandes d’un même groupe dans la solution multi-bande (MB-OFDM) soutenue par l’Alliance WiMedia. La seconde solution présente une méthode de partage, toujours entre 3 utilisateurs, d’une bande de fréquence égale à la somme des trois sous-bandes adoptées dans le cas de MB-OFDM mais en tenant compte de la QoS et que la somme des sousporteuses allouées pour un utilisateur soit la même que dans le cas de MB-OFDM. En étudiant les performances des deux solutions proposées, nous déduisons qu’ils répondent bien aux contraintes demandées mais avec un comportement différent qui dépend des critères de QoS.

Article 522

  • Titre : Authentification HTTP Digest SIP renforcée
  • Thomas Guillet (TELECOM ParisTech)
  • Ahmed Serhrouchni (TELECOM ParisTech)
  • Résumé : Le réseau Internet devient d’une manière certaine le réseau de transport de tout type de média. La téléphonie n’échappe pas à cette tendance, ce service migre donc progressivement vers ce réseau. Mais comme le « Web » ou la messagerie, la téléphonie sur Internet n’échappe pas aux problèmes de sécurité. Plusieurs travaux ont établis cette problématique auquel s’ajoute celle des failles traditionnelles des réseaux ouverts basés sur le protocole IP. L’enjeu est donc de préserver la confiance des usagers pour un service aussi emblématique que le téléphone. Le protocole qui semble le plus émergé est le standard de l’IETF SIP. Ce dernier spécifie la signalisation pour l’établissement d’un appel et les modalités pour le transport de la voix. Une large communauté a contribué à sécuriser l’environnement SIP, principalement en rajoutant de nouveaux paramètres ou en préconisant l’utilisation de protocole sécurisé pour le transport des messages SIP ou de la voix. Ces propositions ont un coût en temps de calcul, en bande passante et ne sont pas toujours interopérables avec les implémentations existantes. Notre étude a donc recherché les opportunités de renforcer la sécurité, en particulier l’authentification, sans modifier les échanges SIP et en garantissant une totale interopérabilité avec les infrastructures existantes. Ce cahier des charges nous a permis de proposer une solution validée formellement par l’outil AVISPA et sur une plate-forme logicielle basée sur le logiciel libre ASTERISK.

Article 812

  • Titre : Etude comparative entre les protocoles de routage de la QoS dans
  • Nouredine Seddiki (Universiter de béchar (algérie))
  • Mohammed Feham (Universiter de tlemcen, Algérie)
  • Résumé : Etablir une étude comparative de cinq protocoles de routage avec QoS pour des réseaux Ad Hoc. Donner le principe de fonctionnement de ces protocoles pour voir quelles mesures ils répondent à la problématique de la QoS dans les réseaux Ad Hoc. Puis vient une étape de comparaison qui permet de dégager les principales caractéristiques de ces protocoles. L'analyse de cette étape conduite à un bilan des forces et faiblesses et qui permet de déterminer dans quelle situation chaque protocole est le plus adapté, les protocoles sont: A. le protocole CEDAR B. le protocole QOLSR C. le protocole TBP D. le protocole DSDV E. le protocole BRuiT

Article 1282

  • Titre : Intégration des fautes dans un modèle de programmation pour réseaux mobiles
  • Corentin Mehat (LIP6)
  • Olivier Marin (LIP6)
  • Fréderic Peschanski (LIP6)
  • Résumé : Nous proposons un langage de spécification dont le support d'exécution sont des périphériques mobiles utilisant un environnement pervasif à base de réseaux mobiles ad-hoc. Nous décrivons les problématiques de communication de groupe et de détection de fautes pour ce contexte où les canaux de communication ne peuvent pas être supposés fiables. Cette approche permet de traiter la mobilité des périphériques comme une question de tolérance aux fautes.